Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

09/06/2014

Une irruption parisienne

Ce conflit social avait jusqu'à présent la province pour cadre, mais, ce week-end, il a soudainement fait irruption à Paris. Samedi soir, à la surprise générale, une centaine d'intermittents du spectacle, de travailleurs précaires et de chômeurs ont mené une opération d'«occupation de l’Opéra Bastille». Ils ont pris la scène d'assaut, y ont déployé une banderole de solidarité envers leurs collègues grévistes du festival des Printemps des Comédiens, à Montpellier, puis ont tenu une assemblée générale sur le plateau même. Cela a beaucoup retardé le début de la représentation du jour: «La Traviata» – dont la première, mercredi dernier, à l’opéra de Montpellier, avait déjà dû être annulée.

Les intermittents protestent () contre la réforme de leur régime d'indemnisation de chômage. Plus globalement, ils veulent «en finir avec les politiques d’austérité et la casse sociale généralisée». Ils ont déposé un préavis de grève national pour tout le mois de juin. Le gouvernement est tétanisé à l'idée que la saison des festivals soit perturbée – comme cela avait été le cas en 2003: le festival d'Avignon et les Francofolies de La Rochelle, notamment, avaient dû être annulés. Manuel Valls, ce week-end, a donc nommé un médiateur, le priant de trouver une solution dans les quinze jours.

Si tel n'est pas le cas, cela risque bien de devenir le feuilleton politique et social, brûlant, de l'été.

Les commentaires sont fermés.