Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

11/06/2014

Un printemps agité

Plus de 300 kilomètres cumulés de bouchons (soit deux fois plus que la normale) ont été constatés sur les routes en région parisienne, ce mercredi matin au plus fort de l'heure de pointe. Conséquence de la grève en cours depuis hier soir à la SNCF, et qui a d'ores et déjà été reconduite pour demain. Pour ne rien arranger, viennent s'ajouter les gros embarras de circulation qu'entraîne l'«opération escargot» menée en ce moment par les chauffeurs de taxi, sur l'autoroute A1 entre Roissy et Paris. Et il n'y a pas que les automobilistes qui, ce matin, ont galéré. Dans les gares de certaines lignes du RER, les usagers ont dû patienter une heure avant de voir arriver un train (évidemment encore plus bondé que d'habitude).

Pendant ce temps, au-delà de ce secteur des transports, les choses continuent de s'envenimer de jour en jour, dans le domaine de la culture. Hier, le personnel du parc et de la Halle de la Villette a décidé de se joindre au mouvement de protestation des intermittents du spectacle – qu'on évoquait lundi. Il a voté la grève reconductible à partir du 13 juin. En dehors de Paris, la traînée de poudre protestataire se poursuit. La grève frappe, outre le Festival Printemps des comédiens à Montpellier, le festival Rio Loco de Toulouse (ainsi qu'une dizaine de théâtres de cette ville), les Furies (festival de rue) de Châlons en Champagne, le Festival d'Anjou à Angers, et le Festival Crossover de Nice.

L'agitation sociale semble donc marquer ce printemps. Alors que c'est à la langueur qu'inviterait plutôt la météo, si estivale, du moment.

Les commentaires sont fermés.