Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

30/06/2014

Une semaine par an

Chaque année, les Français passent l'équivalent d'une semaine entière dans les transports pour se rendre au travail. C'est ce qu'il ressort d'une étude, qui évalue à 23,4 minutes le temps moyen du trajet jusqu'au bureau. Cette durée peut fortement varier selon la région. Ainsi, elle n'est que de 17 minutes en Normandie. Mais peut aller jusqu'à 33 minutes à Paris et dans sa région, qui sont connus pour la congestion du trafic automobile et l'état de quasi-saturation des transports publics.

Dans la capitale et sa banlieue, 32% des gens – ce qui n'est tout de même pas rien – mettent en moyenne 45 minutes pour aller bosser. Si on additionne l'aller et le retour, cela leur fait donc 1h30 passée chaque jour dans les transports.

D'où l'importance d'un fonctionnement pas trop mauvais des transports publics, en termes de ponctualité notamment. Or, selon un des derniers bilans que dresse régulièrement (ici) le Syndicat des transports d’Île-de-France, cette ponctualité s'améliore, globalement. Ainsi, au premier trimestre 2014, par rapport à la même période de l'an dernier, elle a progressé dans douze des quatorze lignes du métro, et toutes les lignes ont enregistré une ponctualité au-dessus des 90%, ce qui n'était plus arrivé depuis des années. Les lignes des RER B, C et D et E sont également en progrès. En revanche, cela continue de se dégrader sur le RER A, et plusieurs lignes du Transilien SNCF affichent toujours une ponctualité trop faible.

Les commentaires sont fermés.