Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

10/07/2014

Un temps de repos assez bref

«Reposez-vous. Si on peut éviter d’avoir des zombies à la rentrée de septembre, c’est aussi bien. Le repos, c’est normal». C'est, d'après des échos, la consigne que l'entourage de Manuel Valls aurait donnée aux ministres, à l'approche des vacances d'été. Malgré cette invitation à la détente, les membres du gouvernement ne prendront que peu de congés, sitôt achevé le dernier Conseil des ministres de la saison, le 4 août. Quatorze jours maximum, la rentrée du gouvernement étant programmée le 18 août. C'est deux jours de vacances en moins que durant l'été 2013, et six de moins qu'en 2012.

En plus, pendant cette pause estivale, les ministres devront se conformer à une double obligation. Rester en permanence joignables, bien sûr. Et séjourner à 2h30 maximum de Paris, pour être en mesure de regagner rapidement la capitale en cas de crise majeure. Comme chaque été, la ministre de la Justice, Christiane Taubira, bénéficiera d'une dérogation, qui lui permettra de rentrer dans sa famille en Guyane.

Puisqu'on parle des vacances des éminences, s'il faut en croire un récent sondage (mais oui, on consacre des sondages à cela...), deux Français sur trois (67%) ne partiraient pour rien au monde à la plage avec une personnalité politique. La minorité de sondés qui n'est pas rétive à cette idée jetterait son dévolu sur, évidemment, la jeune et avenante ministre Najat Vallaud-Belkacem (8%), plus populaire en cette matière que sa collègue Ségolène Royal (3%) et même que le duo Valls-Hollande (2% chacun). Nicolas Sarkozy (6%) et même Marine Le Pen (5%) font un score meilleur que celui du tandem exécutif.

L'histoire ne dit pas si ces personnalités seraient ravies, elles, de partager leurs si courtes vacances avec des Français moyens.

Les commentaires sont fermés.