Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

15/09/2014

Un prix à payer

25 degrés attendus aujourd'hui à Paris. Qui, décidément, en ce mois de septembre, jouit d'une météo radieuse. Il y a juste un prix à payer, pour ces beaux jours de fin d'été: la pollution atmosphérique. Ce lundi, dans la capitale française, le taux de particules fines présentes dans l'air pourrait dépasser le seuil déclenchant la procédure d'information et d'alerte de la population. Mardi dernier, déjà, cela avait été le cas.

Pas plus que la semaine dernière, pourtant, les médias ni les autorités n'évoquent beaucoup la chose: on entend peu, en ce moment, les habituelles recommandations à l'attention des personnes les plus fragiles – dissuadées de trop sortir de chez elles, pendant ces épisodes de pollution. Comme si, après ces mois de juillet et d'août où la météo fut si souvent pourrie, il y avait quelque scrupule à demander aux gens de s'abstenir de profiter, enfin, du beau temps.

Commentaires

Putain, comment elle est dure la vie du correspondant Belge à Paris: Chaque jour est un supplice, un calvaire qui n'en finit pas !

Vivement un nouveau poste en Irak, au nord du Nigéria, en Ukraine, en Libye, à Alep...

Écrit par : cp | 15/09/2014

Les commentaires sont fermés.