Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

26/09/2014

Une tentative d'en rire (jaune)

Les musulmans de France descendent dans la rue (ici), ce vendredi. A Paris en début d'après-midi, ainsi que dans plusieurs villes de province, des appels à manifester ayant également été lancés à Limoges, Bordeaux, Marseille, Valence ou Montpellier. Par ces cortèges, les Français musulmans diront la colère que leur inspirent les crimes perpétrés par les islamistes au Moyen-Orient. Et s'élèveront contre les amalgames et la stigmatisation qui, dernièrement, ont insinué qu'ils seraient complaisants à l'égard de ces horreurs, voire complices avec elles. Alors pourtant qu'ils les ont explicitement et fermement condamnées (, par exemple).

 

Visiblement, on n'est pas le seul à trouver effarante cette pression qui, depuis l'assassinat de mercredi a fortiori, s'exerce sur les musulmans de France. Pression pour qu'ils manifestent ostensiblement leur condamnation de ces crimes. Comme si le fait que ces Français soient musulmans les rendait d'office suspects, comme si cela faisait que, par nature, leur condamnation de cette barbarie n'allait pas forcément de soi. Ainsi, hier, un hashtag a été lancé (voir par exemple ici), sur le thème «On ne leur pas demandé de se désolidariser de».

 

En référence à d'autres faits historiques, cela donne, par exemple: «On n’a pas demandé aux chrétiens de se désolidariser du Ku Klux Klan», ou «On n’a pas demandé aux Basques de se désolidariser des actions terroristes de l’ETA». Sur le mode parodique, pour illustrer le côté débile de ce préjugé et de ce stigmate pesant sur les musulmans de France, cela donne: «On n’a pas demandé aux sandales de se désolidariser des Crocs» ou «On n’a pas demandé aux poupées de se désolidariser de Chucky».

 

Peut-être, en effet, mieux vaut-il en rire (jaune).

Commentaires

Et donc on n'aurait jamais demandé des comptes aux communistes français sur tout ce qui se passait dans les pays de l'Est du temps du « Rideau de Fer » ? Jamais ? Et sur les curés pédophiles aux catholiques ? Et aux français sur la collaboration ? Et sur les guerres coloniales, aucune exigence de contrition ?... Et Taubira, elle n’a jamais exigé des excuses des descendants des horribles esclavagistes (« Blancs » mais pas « arabes », œuf corse…)

Écrit par : cp | 26/09/2014

Les commentaires sont fermés.