Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

27/10/2014

Un aveu, confondant

En matière d'inculture littéraire des hauts dirigeants politiques français, on avait déjà été pas mal servi, ces dernières années (relire , par exemple). On a néanmoins franchi un pas supplémentaire, ce week-end.

Lorsque, sur un plateau de télé, Fleur Pellerin, ministre de la Culture, a confessé n'avoir jamais lu le moindre livre... de Patrick Modiano, dernier Prix Nobel de littérature en date. «J'avoue sans aucun problème que je n'ai pas du tout le temps de lire, depuis deux ans», a-t-elle expliqué, souriante mais un peu embarrassée. «Je lis beaucoup de notes, beaucoup de textes de loi, les nouvelles, les dépêches AFP, mais je lis très peu (de littérature)», a-t-elle concédé.

On peut bien sûr difficilement reprocher aux membres du gouvernement d'être concentrés avant tout sur leur travail. Et l'on peut compatir aux horaires de dingues que celui-ci leur impose, à longueur de journées et de soirées, qui laissent peu de place aux loisirs – aux loisirs culturels, notamment.

Mais là, tout de même, on n'est pas loin de toucher le fond. Ce Prix Nobel a été décerné il y a déjà plus de deux semaines. Entre-temps, cela ne paraissait pas mission impossible, pour une ministre de la Culture, d'avoir trouvé le temps de lire ne serait-ce qu'un seul de ses livres – qui sont rarement extrêmement longs, en plus. Du reste, Patrick Modiano écrit depuis, au moins, les années 80. Autant on comprend que Fleur Pellerin, depuis deux ans, n'a plus une minute à elle, autant il est sidérant de constater que, pendant les plus de trente années ayant précédé son arrivée aux plus hautes fonctions, elle n'a jamais ouvert le moindre des livres de l'intéressé.

On espère au moins qu'elle a déjà écouté du Debussy et/ou admiré des Soulages.

Commentaires

Hypocritement faire semblant d'avoir lu aurait parfaitement convenu à tous ces journalistes laissant croire qu'ils se sont goinfrés les six cents livres de la rentrée littéraire, parallèlement à la relecture de Proust, Tolstoï et Cervantes !...

Écrit par : cp | 27/10/2014

Les commentaires sont fermés.