Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/11/2014

Un sentiment d'insécurité

Un sondage passé assez inaperçu ce week-end, mais pourtant pas inintéressant et touchant de près la vie des gens – la vie des Parisiens, singulièrement. Près d'un Français sur deux utilisant les transports publics (47%) s'y sent en insécurité, souvent ou parfois.

Ce sentiment est un peu moindre (45%) dans le métro, mais il est majoritaire (53%) parmi les usagers du RER. Ces chiffres sont tous deux en régression (-4) par rapport aux résultats d'une même enquête l'an dernier, mais, d'une année à l'autre, des constantes demeurent, dans le regard porté par l'opinion sur la sécurité. Ainsi, les femmes (49%) se sentent moins à l'aise dans les transports publics que les hommes (44%). Les jeunes (56%) y ont également davantage d'appréhensions que les personnes âgées (37%). Et, en région parisienne, le sentiment d'insécurité n'est plus limité à 47% comme à l'échelle nationale, mais il atteint carrément 57%. Il touche donc quasiment six usagers sur dix.

C'est donc l'occasion ou jamais de le rappeler. Comme ce blog l'a déjà plusieurs fois évoqué (relire par exemple ici ou ), dans les transports publics de la capitale française ainsi que de sa région, l'insécurité et la délinquance ont tendance à régresser, et ce depuis plusieurs années.

Mais visiblement pas assez pour que cela influe sur le ressenti des usagers.

Commentaires

Je m'amuse toujours de cet emploi anesthésiant de l'expression « sentiment de » en observant qu'il ne viendrait à personne de gloser sur le « sentiment » d'antisémitisme ! Là, on ne se risque pas à prendre les plaignants pour des neuneus plaintifs…

A force de vouloir complaire à l'équipe du journal le Monde, qui usait et abusait de cet euphémisme, Jospin a perdu les élections en 2002 et Le Pen est arrivé au second tour; Continuez à prendre les blaireaux qui se sentent mal dans les transports en commun pour des cons trouillards, et vous verrez la prochaine fois…

Écrit par : cp | 24/11/2014

Les commentaires sont fermés.