Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

12/03/2015

Un «esprit à maintenir»

Paris, Terrorisme«Il est important de rester réveillé, de ne pas reprendre nos habitudes comme avant, de maintenir cet esprit du 11 janvier, et d'entretenir ce site».

Dixit, hier, deux mois jour pour jour après les manifestations historiques du 11 janvier – qui rassemblèrent plusieurs millions de Français dans les rues –, un membre du collectif «17 plus jamais». Ce regroupement informel de citoyens se charge de l'entretien des lieux de recueillement et d'hommage qui ont vu le jour et perdurent à Paris, à la mémoire des 17 victimes des attentats du début de l'année. Qu'il s'agisse, bien sûr, du grand «mausolée» de la place de la République, mais aussi des amoncellements de fleurs, de bougies, de mots et de dessins qui se trouvent toujours rue Nicolas Appert ou boulevard Richard Lenoir.

Ce collectif a proposé aux quelque 8000 internautes qui le suivent de lancer des idées sur ce que devraient devenir ces lieux et sur la manière, dans le futur, de commémorer les événements de janvier. Aux dernières nouvelles, la mairie de Paris penchait pour, au minimum, faire apposer des plaques commémoratives aux endroits où les victimes ont été tuées. Du côté des internautes, on voit plus grand.

Eriger à "Répu" un «Livre d'or géant, protégé sous un abri en verre». Demander à l'Etat d'instaurer une date officielle de commémoration annuelle de ces dramatiques événements. «Planter 17 arbres, un pour chaque victime, à un endroit symbolique de Paris, et les décorer de dessins et messages». Organiser chaque année «un concert pour la liberté d'expression et la paix, la tolérance, le respect, la conscience. Avec des chanteurs qui défendent ces valeurs dans leurs textes». Voire rebaptiser la place de la République en "Place de la liberté d'expression".

Les propositions les plus prisées par les internautes seront proposées par le collectif aux élus de Paris, qui eux-mêmes décideront ensuite de «l'hommage pérenne que la Ville pourrait rendre aux Charlie».

11:49 Publié dans Dans la rue | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : paris, terrorisme

Les commentaires sont fermés.