Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

01/06/2015

Une première, spectaculaire

Arts, Culture, UrbanismeUn peu de culture, pour bien commencer la semaine. Et un peu d'art urbain, en l'occurrence.

Les choses ont l'air de bouger un peu dans ce domaine, en France. Peu après les fresques éphémères sur la façade même de l'immeuble du ministère de la Culture (relire ), un artiste a, pour la première fois, été autorisé à intervenir sur le bitume du périphérique: le boulevard périurbain le plus fréquenté d'Europe.

A la hauteur du quai d'Ivry, dans le treizième arrondissement, sur une surface de quelque 4500m², l'artiste allemand baptisé 1010, spécialiste du trompe-l'oeil en trois dimensions, a utilisé 200 litres de peinture pour créer une sorte d'immense cratère multicolore, sur le tablier central d'un échangeur promis à la démolition. Les usagers du périph' ne roulent pas sur sa création. A cet endroit, en effet, la circulation a été neutralisée, au profit d'une déviation provisoire. Il n'empêche, sur leur passage, les automobilistes peuvent avoir un aperçu de ce vertigineux cratère. Mais c'est surtout des immeubles en hauteur voisins que l'effet, paraît-il, est spectaculaire.

Là encore, le geste artistique est éphémère. Ce vieil échangeur cèdera bientôt la place à un nouveau quartier de logements, de bureaux, de commerces, d'équipements publics de proximité, et d'espaces verts.

Ce futur quartier Bruneseau Nord, c'est son nom, fait partie de l'immense projet urbanistique baptisé Paris Rive Gauche. Il consiste à revitaliser 930 hectares de terrains (soit rien de moins que le dixième de la superficie totale de la capitale), dans le Sud-Est de Paris. «Bruneseau, quartier emblématique du Paris de demain», dixit la mairie. Sa création, en tout cas, a donné lieu à une première artistique – et sans doute est-ce déjà cela.

Les commentaires sont fermés.