Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/06/2015

Une apparition très inattendue

Plus grand-chose ne nous étonne, en politique française. Mais là, on l'avoue, on ne s'y attendait pas du tout, donc on a été un peu surpris. L'apparition, dans le débat hexagonal, ... de Gandhi.

C'est au centriste François Bayrou que l'on doit cette apparition inattendue. Ce matin, l'ex-ministre de l'Education – très lettré, et qui aime le rappeler – a raconté que l'Indien, chaque matin, quand il s'installait à sa table de travail, ne manquait jamais de saluer à haute voix «les espions». Manière de leur faire savoir, ainsi qu'à leurs commanditaires, qu'il n'était pas dupe de la surveillance dont il faisait l'objet. On avoue platement qu'on ignorait cette anecdote historique.

François Bayrou l'a narrée en réagissant au scandale qui a éclaté hier soir: la révélation, dans le cadre de WikiLeaks, de la mise sur écoutes de trois Présidents français (François Hollande, Nicolas Sarkozy et Jacques Chirac), par la NSA américaine. Révélation qui, évidemment, depuis, suscite un tombereau de réactions indignées, à Paris.

«Un jeu de rôles», «du théâtre»: c'est ce que relativisaient, assez justement, quelques éditorialistes en train de débattre sur une télé, ce matin. Le portable d'Angela Merkel elle-même ayant été longtemps écouté – à supposer qu'il ne le soit plus, actuellement –, nul, bien sûr, en haut lieu à Paris, n'imaginait une seule seconde qu'un traitement différent avait été réservé aux plus hauts dignitaires français.

Commentaires

Cela reflète surtout la nécessité pour Edwy Plenel de faire mousser son site toutes les semaines en y écrivant « j'accuse » ou en balançant des trucs « leaks » qui n'apprennent pas grand chose...

Écrit par : cp | 24/06/2015

Les commentaires sont fermés.