Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

25/09/2015

Une pierre, deux coups

Transports, Sécurité, Social, Emploi, Paris, Banlieues20 milliards d'euros. Ce n'est pas rien, et c'est le montant total de l'engagement financier que la Région parisienne va prendre, sur cinq ans, envers la SNCF et la RATP. Le chiffre a été rendu public hier, à l'occasion de la présentation des projets de contrats de plan que ces instances s'apprêtent à signer.

Un gros volet de ce plan est consacré au renforcement de la présence humaine dans l'ensemble du réseau de transports publics de Paris et sa région. Un demi-millier d'agents supplémentaires vont y être déployés «pour renforcer l’accueil et la sécurité des voyageurs». Concrètement, des «équipes d’accompagnement» vont patrouiller dans les bus de nuit, des dizaines de médiateurs vont être embauchés, et une «présence humaine effective jusqu’au dernier train» est promise dans les grandes gares. Dans les petites gares, cette présence sera assurée par des «équipes mobiles attitrées à 4 à 6 gares maximum». Au total, espèrent la SNCF et la RATP, tout cela ne pourra que rehausser le «niveau de sécurité sur l’ensemble du réseau».

En tout cas, cette gestion de la sécurité avec l'accent mis sur le personnel – et non plus seulement sur le matériel: caméras de vidéosurveillance, portiques, grillages, etc. – ne pourra pas faire de mal à l'emploi, dans la capitale et sa région. C'est d'autant moins superflu que la situation en la matière n'est pas terrible. Les derniers chiffres mensuels en date, rendus publics hier soir, l'ont encore confirmé: le nombre de chômeurs continue à croître, à Paris et en banlieue. A un rythme mensuel de 1,6%, pour une hausse de près de 5% (4,6%) en un an.

Les commentaires sont fermés.