Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

08/10/2015

Une amélioration, à parfaire

Une bonne nouvelle pour les quelque 30 millions de touristes qui visitent Paris chaque année. Et, tant qu'à faire, une bonne nouvelle aussi pour les habitants de cette ville. La sécurité s'améliore dans et aux alentours des grands sites touristiques de la capitale française.

C'est, du moins, ce qui ressort des chiffres qu'a donnés la préfecture de police de Paris, cette semaine. «Tous les indicateurs sont à la baisse», a-t-elle assuré. Dans ces zones touristiques, de mai à septembre, les coups et blessures volontaires ont chuté de 24%, les vols à la tire de 28%, et les vols avec violence de 17%. Concernant ce dernier type de délinquance spécifiquement, la baisse est même de 34% dans le quartier Montmartre, et carrément de 56% au Champ de Mars. C'est le résultat du travail accompli par les quelque 29.000 policiers qui, depuis le début de l’année, ont été mobilisés dans les sept zones concernées par ce "Plan tourisme" de la préfecture (Montmartre, Champs-Elysées, Champ de Mars, Trocadéro, Louvre, Notre Dame-Quartier Latin et Opéra).

Deux remarques toutefois, si on peut se permettre.

Une nuance, d'abord. Cela a déjà été dit (ici), dans ce blog: le déploiement de milliers de militaires dans les rues, depuis les attentats de janvier, contribue très largement à cette sécurisation accrue de la ville. Pas évident de chercher noise à des touristes sous la tour Eiffel, quand, désormais, tant de soldats armés jusqu'au cou y patrouillent. Un bémol, ensuite. Des faits divers récents – on pense par exemple aux vols dont plusieurs touristes chinois ont été successivement victimes, à la sortie ou aux abords de leur hôtel en banlieue parisienne – montrent que les autorités auraient intérêt à ne pas concentrer leurs efforts sur le seul Paris intramuros. Il arrive aussi aux touristes de franchir le périphérique. Et ils ont le droit d'y être autant en sécurité que sur les Champs ou à Montmartre.

Les commentaires sont fermés.