Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

15/10/2015

Un réchauffement qui sera généralisé

Bigre: «la plus grande conférence diplomatique jamais organisée en France depuis la signature de la déclaration universelle des droits de l’homme, à Paris en 1948». Ainsi le gouvernement Valls a-t-il, hier, à l'issue du Conseil des ministres, présenté la COP21: la conférence internationale sur le climat, qui s'ouvrira à Paris à la fin novembre. Elle réunira 20 000 personnes accréditées, 20 000 visiteurs dans les espaces dédiés à la société civile, et plus de 3 000 journalistes venus du monde entier.

Cet événement supposément parisien se déroulera, en fait, au Bourget, en banlieue nord de la capitale. Le chantier d’aménagement du site a démarré il y a dix jours, et prendra un bon mois. On va y aménager 80 000 m2 de halls déjà construits et ériger 80 000 m2 supplémentaires de «structures temporaires et réutilisables». Soit «un total de 16 hectares de surfaces, dans un souci de responsabilité environnementale». Ce qui n'empêchera pas, cela dit, que l'événement soit sponsorisé par de grandes entreprises privées pas forcément toujours regardantes sur l'impact écologique de leurs activités – mais passons.

Le gouvernement l'a assuré, hier: «Les mesures nécessaires pour renforcer les réseaux de transports en commun existants ont été prises», histoire que ce grand raout ne vienne «pas perturber les trajets des habitants» de la région parisienne. Ce sera un vrai casse-tête. Il faudra assurer à la fois le fonctionnement normal du réseau de transports publics, les trajets sans encombres des délégations de diplomates (dont la plupart des convois devront être ultra-sécurisés), et une relative fluidité du trafic automobile, dans cet environnement autoroutier de l'A1 qui est déjà chroniquement saturé.

Sans oublier le défi sécuritaire à relever, alors que l'on sait que des manifestations potentiellement houleuses (les "black blocks", etc.) se dérouleront. Puisque le gouvernement ne s'est pas étendu sur le sujet hier, signalons qu'il a déjà donné l'ordre que, pendant toute la durée de la conférence, 80% d'effectifs de forces sécurité supplémentaires soient mobilisés.

De toute évidence, le réchauffement ne figurera pas qu'au menu des discussions de la conférence. Dans la rue aussi, ce sera chaud à tous points de vue, dans la capitale voire dans l'ensemble de sa région.

Commentaires

Et remarquons le néo-maccarthisme réchauffiste instauré jusqu'à France 2 dont l'un des animateurs météo a été mis au placard pour blasphème thermique. Sans oublier la républicaine connasse à grands talons qui traite les mal-pensants de "connards" avec les applaudissements de la meute journalistique qui ne trouve rien à y redire...

Écrit par : cp | 15/10/2015

Les commentaires sont fermés.