Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

03/12/2015

Un certain relâchement (assez habituel)

 Terrorisme, Sécurité, Education, Tourisme, GouvernementOn n'est pas d'un naturel anxieux. Et encore moins du genre à voir le danger partout, dès qu'on met le pied dehors. Mais on s'est tout de même fait à nouveau la réflexion pas plus tard que ce matin. Et ce n'est pas la première fois, ces quinze derniers jours.

Devant faire une course en vitesse dans un grand magasin, on a pu constater qu'on y entrait comme dans un moulin. Pas la moindre fouille de sacs. Pas le moindre vigile en vue. Pas le moindre dispositif de contrôle apparent. Rien. Heureusement qu'on n'était pas venu avec une kalachnikov. Entre les rayons de décorations de Noël, les étalages de foie gras, et les empilements de jouets pour gamins, on aurait fait un carnage.

De même, hier, passant dans le Marais, on s'est demandé si le dispositif de sécurité entourant la grande synagogue de la rue Pavée n'était tout de même pas un peu léger. Un militaire en faction, un autre une dizaine de mètres plus loin. Juste deux hommes, donc. Les traits tirés, visiblement fatigués, qui avaient l'air de trouver le temps très long.

Manifestement, malgré l'état d'urgence, la priorité sécuritaire du moment est davantage au Bourget, autour des négociateurs de la COP 21, que dans les arrondissements centraux parisiens.

Sinon, hier, le gouvernement a mis fin prématurément () à l'interdiction des sorties et des voyages scolaires en région parisienne, qu'il avait décrétée au lendemain des attentats du 13 novembre. Après les tueries de janvier, déjà, il n'avait pas attendu très longtemps avant de prendre une même décision (relire ).

 Terrorisme, Sécurité, Education, Tourisme, GouvernementToutefois, les visites des lieux très touristiques avec des groupes d'écoliers sont déconseillées (*). Les chefs d'établissements devront informer préalablement l'Education de chaque sortie scolaire. Et les équipes encadrantes ont été invitées à faire preuve de la plus grande vigilance.

Dans la droite ligne de la teneur de la circulaire qui a été envoyée à tous les inspecteurs d'académie et directions d'école après les attentats. Elle leur impose «le déploiement systématique de l'ensemble des outils de prévention et de protection des élèves et des personnels».


(*) Les déplacements dans les lieux très touristiques qui sont déconseillés aux groupes d'écoliers, donc. Mais à part cela, et dans le même temps, Manuel Valls qui vient de lancer un «message à tous ces touristes qui ont annulé, ces derniers jours, leur déplacement à Paris»: «Venez à Paris, les conditions de sécurité sont assurées!». On comprend que les touristes aient un peu de mal à s'y retrouver, face à ces deux postures pour le moins contradictoires.

Les commentaires sont fermés.