Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Envoyer ce Blog à un ami | Avertir le modérateur

07/01/2016

Un an plus tard

Paris, Terrorisme, Police, ArtsIl fut abattu comme un chien, il y a un an jour pour jour: le 7 janvier 2015. Ahmed Merabet, le policier de la brigade cycliste du commissariat du onzième arrondissement. Alors qu'il gisait boulevard Richard Lenoir. Achevé d'une balle à bout portant, tirée par les terroristes qui venaient de semer la mort à deux pas: dans les locaux de "Charlie Hebdo".

Ce matin, un an plus tard, la flamme d'une petite bougie blanche, déposée par un quidam, tremblotait sous la pluie, aux pieds de la plaque commémorative qui, depuis hier, honore sa mémoire.

A côté de cette plaque et de la couronne de fleurs déposée par François Hollande et la maire de Paris, toutes en sobriété, trône une peinture, elle très flashy, qu'un artiste de rue a réalisée sur un transformateur électrique d'EDF. Elle représente, de profil et de face, le visage du policier. Accompagné du slogan «Je suis Ahmed». C215, le nom de ce street artist, a eu cette initiative à la demande des collègues de l'intéressé, qui voulaient qu'un tel hommage lui soit rendu. Il a réalisé la fresque en une heure de temps, lundi, en présence d’une centaine de policiers, de la famille du défunt, et de ses amis. Le geste se veut «une démarche citoyenne et un hommage au civisme». Pour C125, «Ahmed, enfant de l’immigration, de l’intégration et de la police nationale, était un symbole fort du vivre ensemble».

EDF n'a pas fait effacer la fresque. Elle qui, pourtant, apprécie habituellement peu que l'on badigeonne de la sorte ses installations. La présence de François Hollande et d'Anne Hidalgo aux côtés de la peinture l'a implicitement officialisée. Et la maire l'a en quelque sorte adoubée, puisqu'elle en a tweeté la photo.

Deux hommages cohabitent donc, sur cette artère du onzième arrondissement. L'un très officiel, rendu par les plus hautes autorités de l'Etat, l'autre plus informel. Dans une coexistence toute en douceur, et mutuellement respectueuse. Bien.

Les commentaires sont fermés.