Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

04/04/2016

Une course aux clichés

Tourisme, InternationalAprès «Les Français parlent aux Français», voici «Les touristes parlent aux touristes».

C'est le gimmick de com' du dernier volet en date de #ParisWeLoveYou, qui a été annoncé ce lundi. Cette vaste campagne internationale de promotion tente de relancer le tourisme dans la capitale française, les attentats de novembre ayant fait dégringoler la fréquentation internationale.

Dès les beaux jours de mai, Paris sera donc le théâtre d'une grande «Selfie Race». Cette «opération digitale et participative» visera à ce que le plus grand nombre possible de Parisiens et de touristes étrangers réalisent des autoportraits photographiques dans des lieux emblématiques de la "Ville lumière", puis partagent ces clichés sur les réseaux sociaux. L'objectif étant que, diffusés en masse dans le monde entier, ces vues personnalisées de Paris incitent les communautés de ces photographes amateurs à venir, à leur tour, visiter la ville et sa région. Une carte interactive recensera l’ensemble des selfies mentionnant le hashtag #ParisWeLoveYou. Histoire de favoriser l'émulation entre les participants à cette course et donc, espère-t-on, d'accroître encore le buzz global qu'elle suscitera, un système de points permettra de suivre en temps réel «les meilleurs contributeurs» à cette opération. Et ceux-ci «seront récompensés pour leur engagement».

Conseil d'ami, du coup, au quidam qui, cet été, visitera Le Louvre, Orsay, Versailles ou la tour Eiffel: plus que jamais, y redoubler de prudence, pour ne pas se prendre un coup de perche à selfie, par inadvertance. Ce n'est pas toujours si simple que cela, vu l'agitation qui règne souvent dans ses attroupements de touristes et le nombre de visiteurs qui utilisent de tels gadgets.

Qui, du reste, sont censés interdits, désormais, dans un grand nombre de sites touristiques parisiens (voir par exemple ici ou ). Mais, d'après ce qu'on a pu constater, cette prohibition reste assez largement théorique.

Les commentaires sont fermés.