Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

20/06/2007

Une précaution, ou l'autre

f110b48075d2e37eece021bb5055213e.jpgDétenteurs d’un blackberry, attention. Selon le très sérieux et officiel Secrétariat général de la défense nationale, ces petites merveilles de la technologie posent de réels problèmes de sécurisation des données. Fabriquées par une société canadienne, utilisant pour transmettre leurs messages des serveurs basés notamment aux Etats-Unis, elles seraient la proie rêvée de tous les espions de haut vol ou de bas étage car n’offriraient que d’infimes garanties en termes de confidentialité.

Dès lors, dans une note comminatoire édictée il y a 18 mois, la Défense nationale française a banni le blackberry de tous les ministères, de Matignon, et évidemment aussi et surtout de l’Elysée.

Franche parano ou élémentaire principe de précaution? A l’Elysée en tout cas, on ne plaisante pas avec ces choses-là.

Et, visiblement, on s’y croit. Il est vrai que, comme vient de déclarer Nicolas Sarkozy, depuis le remaniement ministériel mardi, «il y a deux femmes noires sur la scène politique internationale: Condi Rice et Rama Yade».

Voilà donc mis sur le même pied rien moins que le chef de la diplomatie du plus grand pays du monde et la nouvelle secrétaire d’Etat française aux Affaires étrangères - sans doute talentueuse mais à ce stade tout de même encore très jeune et néophyte.

Par précaution, on dira que cette tirade sarkozyste illustre non l’effarante vanité de son auteur mais son sens décidément irrésistible et bienvenu de l’humour.

Et l'on supputera que dans les hautes sphères de Washington, cette nouvelle Condi Rice à la française fait non se gondoler mais bel et bien trembler.