Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

24/07/2006

Une inaction coupable

medium_sdf.jpgIl ne fallait pas être très finaud pour le pressentir, et on avait d’ailleurs soulevé, ici même, le problème depuis plusieurs semaines déjà. Les campements de tentes de SDF s’étant multipliés dans la capitale depuis l’hiver, les problèmes de cohabitation avec les riverains excédés par ce voisinage se multiplient avec les chaleurs de la canicule, et la situation se dégrade désormais dangereusement.
Boulevard Jules Ferry, les comités de quartier exigent le déménagement d’un campement, qu’ils jugent envahissant, bruyant, insalubre et insécure. Le long des voies sur berges, les SDF ont été invités à déguerpir pour ne pas gâcher le paysage de l’opération «Paris Plage». Et ce week-end, près de la gare de l’Est, quatre tentes ont carrément été dévastées par un incendie, qui pourrait être criminel.
Alors qu’il est confronté depuis plus de six mois à cette situation, le gouvernement n’a pas fait grand-chose pour éviter qu’elle dégénère. Tout au plus un médiateur vient-il d'être nommé. Et une centaine de places supplémentaires d’hébergement d’urgence seront ouvertes cette semaine dans la capitale. Mais ce sera très insuffisant: on dénombre actuellement plus de 300 tentes de SDF dans Paris.
Ce soir, les associations pour le droit au logement manifestent devant le cabinet du ministre de la Cohésion sociale, Jean-Louis Borloo. Elles réclameront notamment la réquisition des plusieurs milliers de logements vides qui, malgré tous les engagements, sont toujours recensés dans la capitale.
Le mois prochain, plus grave encore, on célébrera le premier anniversaire du début de la série noire des incendies d’hôtels de transit miteux, qui, l’été dernier, coûtèrent la vie à une cinquantaine de personnes à Paris – dont de nombreux enfants. Là aussi, sans doute, le même constat désespérant d’inaction et d’indifférence devra être dressé. Et le pire, c'est qu'il n'étonnera vraisemblablement pas grand monde.
B.DL.