Blogs Lalibre.be
Lalibre.be | Créer un Blog | Avertir le modérateur

28/10/2013

Une remontrance après l'autre

Télévision, Médias, Gouvernment, JusticeDécidément, les télés en prennent pour leur grade, en ce moment. Durant l'«affaire Leonarda», déjà, les médias d'info continue ont été très critiqués. La chaîne BFM-TV a même été rebaptisée... «BFN» par certains socialistes, qui lui reprochent d'en faire trop sur les thématiques migratoire et sécuritaire, et donc de servir la soupe au Front national. A présent, c'est la chaîne M6 qui est dans le collimateur du gouvernement.

Pour avoir diffusé «en exclusivité», dans son JT de vendredi soir, des images volées, provenant de bandes de caméras de vidéosurveillance. Elles montrent le braqueur Redoine Faïd en train de s'évader, en avril dernier, de la prison de Lille-Sequedin (Nord). Les téléspectateurs ont donc pu voir le malfrat faire exploser la porte de sa prison, puis braquer plusieurs surveillants et les prendre en otages, pour couvrir sa fuite. De l'avis de la ministre de la Justice, Christiane Taubira, M6 a fait preuve d'irresponsabilité en diffusant cette séquence, les «images valorisant des actes criminels» et portant «atteinte à la dignité des personnels pénitentiaires».

Sur le fond de l'argument, pourquoi pas. Sur la forme, en revanche, en ce qui concerne l'image que donnent ces reproches incessants fait par le gouvernement aux télés, les grands communicants du tandem Hollande-Ayrault devraient être les premiers à le savoir, et donc à y réfléchir à deux fois: sans cesse faire la leçon aux médias, c'est risquer de donner l'impression d'être un pouvoir aux abois.